Le modèle Holy Grail de Haydenshapes ne ressemble à rien qu'on ait jamais vu !

Posté par: Clément Le Ray Dans: Nos guides matériel surf Sur: Commentaire: 0 Frappé: 294

Focus sur le nouveau shortboard performance d'Haydenshapes, la Holy Grail. Une vraie révolution dans le shape !

Il y a quelques années, Ben Wilkinson, un surfeur de gros australien, est arrivé chez Hayden Cox, propriétaire et shaper des planches Haydenshapes, avec un problème majeur. Pour Ben, surfer des grosses vagues était devenu banal, "Un surfeur ne peut aller que tout droit", explique Ben à Hayden. "Je veux tourner. Je veux tourner à Maverick's. À Jaws !".

Ainsi Hayden, qui est obsédé par le shape de planche de surf, a longuement réfléchi au problème de Ben. Ce qu'il a trouvé ressemblait à un gun 9'6 avec un "beaver-tailed", des dérives avancées par rapport à d'habitude, et une outline inversée pour le tiers arrière de la planche.

C'était très bizarre, mais ça a fonctionné. Grâce à un shape atypique, Ben était capable de tourner dans les grosses vagues.

La génération suivante de la Holy Grail était deux fois plus courte que le gun de Ben. En surftrip à Nias pour tester des planches, Hayden a amené une 5'6, qui était épaisse sous la poitrine et très étroite au tail. Les dérives étaient placées à 10 pouces du tail, laissant un bonne surface de glisse à l'arrière des pieds. Selon Hayden, la planche a tenu des carves dans des vagues de 15 pieds comme jamais auparavant. "J'espérais que les vagues grossisses" a-t-il expliqué. "Plus c'était gros, plus la planche marchait".

Mais lorsque la houle est tombée, le tail allongé empêchait la planche de bien tourner. Il envisagea de raccourcir le tail de quelques centimètres et de le re glasser. Mais il choisit de conserver l'original et de commencer à travailler sur de nouvelles versions un fois rentré à l'atelier.

La théorie du shape était simple pour Hayden. "J'explorais l'utilisation de la outline inversée pour changer les performances de la planche sur le rail. Le challenge consistait à créer une planche capable d'aller le plus vite possible tout en ayant la capacité de tourner sur le rail".

Hayden a shaper une planche plus large et plus plate sur la moitié avant, afin d'avoir de la vitesse sur les sections molles, puis il a utilisé son outline inversée pour affiner le tail et offrir un bon drive sur les sections creuses. Le changement de courbe sur la outline de la Holy Grail déplace l'eau dans différentes directions pour apporter plus d'écoulement lors des carves.

Au cours des deux années suivantes, Hayden a continué à améliorer ce concept, utilisant ses propres planches pour tester les améliorations. Il a finalement réussi a être satisfait du shape de Holy Grail. La seule façon de savoir si la planche était vraiment performante, c'était de laisser ses team riders essayer la Holy Grail.

Dion Agius l'a surfé en premier. Après quelques ajustement au niveau de la taille de la planche, il est convaincu que c'est l'une des meilleures planches qu'il ait jamais surfé, en particulier sur le rail. Dans son dernier edit, New Blood, il a surfé exclusivement sur la Holy Grail.

Pendant le tournage de New Blood, Dion c'est confié. "C'est la première planche passe partout, qui ne donne pas l'impression d'une planche passe partout. J'ai surfer ces planches plus courtes et plus large depuis si longtemps que j'ai oublié ce que c'était de faire un bon carve. Cette planche garde de la vitesse et un bon pop pour faire des airs, mais quand vous la mettez sur le rail, c'est comme un shortboard, mais en mieux".

Dylan Graves avant le même feeling à l'égard de cette planche. "Quand je l'ai vu pour la première fois, j'ai pensé que c'était une planche hybride, parce que tu l'as surf plus courte et plus large qu'un shortboard normal. Mais plus je la surfais, plus je réalisais que c'était une planche très performante avec des avantages supplémentaires. J'ai été surpris de la vitesse qu'elle a sur les sections plates, tout en gardant un bon drive dans les turns. Plus la vague est puissante et creuse, plus la planche excelle".

"Cette planche n'est pas faite pour les débutants", a expliqué Hayden. "Si vous ne savez pas faire un cutback, vous n'êtes pas prêt pour surfer la Holy Grail. Cela dit, les surfeurs de niveau intermédiaire à expert trouveront quelque chose qu'ils aiment à propos de cette planche. Pour les surfeurs moins expérimentés, le rocker plat leur donnera une vitesse maximale, et à mesure qu'ils apprendront à mettre la planche sur le rail, la Holy Grail commencera à performer de mieux en mieux. C'est le type de planche qui permet une progression exponentielle".

Si vous souhaitez connaître les côtes de la Holy Grail, rendez-vous sur notre fiche produit, ici

commentaires

laisser un commentaire

Top