Quelles dérives FCS choisir?

Posté par: Clément Le Ray Dans: Nos guides matériel surf Sur: Commentaire: 0 Frappé: 529

Quelles dérives choisir? Idéalement on aimerait un jeu de dérives qui fonctionne dans toutes les conditions, mais la réalité est différente... À l'image des planches de surf, le jeux de dérives tout-terrain parfaites n'existent pas. Il est donc important de bien sélectionner ses dérives pour qu'elles conviennent au mieux à vos préférences et aux conditions de vagues que vous surfez.

 

Pour augmenter la vitesse générée par vos dérives, elles doivent avoir le moins résistance dans l'eau, elles ont alors un angle plus faible et une construction plus flex. Si vous souhaitez augmenter le drive de vos dérives, alors il faut diminuer leur maniabilité via leur taille et leur "rake" (courbure vers l'arrière). Finalement, toute altération qui aide à améliorer un niveau de performance de la dérive va diminuer un autre niveau de performance. C'est la raison pour laquelle il faudrait idéalement avoir plusieurs jeux de dérives.

Le rêve de tout surfeur c'est d'avoir un quiver de plusieurs planches, allant d'une planche pour petites vagues à une planche pour les sessions plus grosses. Pour la plupart des surfeurs, la réalité c'est de n'avoir qu'une seule planche... Si vous faites parti de ces derniers, et qu'il vous faut faire fonctionner votre planche dans la plupart des conditions, gardez en tête qu'il est possible de changer la réactivité et les sensations de votre planche grâce au choix des dérives.

Petites vagues : FCS 2 REACTOR

La Reactor est une dérive très droite, ce qui signifie qu’elle a un angle faible et permet donc des turns plus serrés. De plus, le fait d’avoir une dérive plus droite réduit la résistance dans l'eau, ce qui fait de la Reactor une des dérives les plus rapides du marché. Idéale pour les vagues creuses et les beach breaks où vous aurez besoin de faire des turns serrés.

Fondamentalement, cette dérive vous permet de surfer verticalement avec un minimum d’effort et de pouvoir enchainer rapidement vos turns. Le modèle Reactor a également une dérive centrale plus petite, ce qui facilite les "blow tail", et pour cette raison la Reactor est parfaite pour les surfeurs qui aiment effectuer des turns progressifs et engagés.

Pour finir, une dérive droite, comme la Reactor, est recommandée sur des planches avec un faible/moyen rocker au tail.

Vagues moyennes : FCS 2 PERFORMER

FCS considère la dérive Performer comme la plus polyvalente de leur gamme, nous sommes d'accord avec eux, si vous deviez en choisir qu'une, ce serait la Performer.

Cette dérive a un forme bien équilibré avec un angle assez neutre ce qui offre donc un bon équilibre générale en terme de performance.

Il n’est pas surprenant que la Performer soit la dérive la plus utilisé au monde, car elle peut être associé à à peu près tous les types planches et peut être utilisé dans la plupart des conditions, des beach breaks aux point breaks.

Vagues plus grosses : FCS 2 CARVER

Comme son nom l'indique la Carver est ce qu'il se fait de mieux pour tailler des courbes puissantes. Avec sa forme allongée et son angle élevé, cette dérive offre un drive exceptionnel et permet des courbes puissantes. Si vous surfer des reef breaks et des point breaks, alors cette dérive est pour vous. La Carver est également mieux adapté aux planches avec des concaves marqués et un rocker prononcé au tail. Pour cette raison, elle est une des dérives favorite des surfeurs pros et des surfeurs puissants.

Les modèles MF (Mick Fanning) et JW (Julian Wilson) se classe dans la famille Carver.

La dérive Carver est également intéressante si vous souhaitez surfer une planche plus petites dans des vagues plus grosses.

commentaires

laisser un commentaire

Top