Our webstore uses cookies to offer a better user experience and we recommend you to accept their use to fully enjoy your navigation.

Les fondamentaux d'une planche de surf

Posté par: Clément Le Ray Dans: Nos guides matériel surf Sur: Commentaire: 0 Frappé: 136

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le lexique utilisé pour décrire les planches de surf. Cette article vous permettra d'apprendre les fondamentaux des planches de surf !

 

Nose :

nose

Cette zone correspond à l'avant de la planche (mesurée à douze pouces du bout avant de la planche), le nose d'une planche est très important dans le shape d'une planche. Un nose fin et étroit est presque toujours associé à une planche de surf "performance", orientée vers les vagues plus grosses et plus puissantes. Ce type de nose est généralement combiné à un rocker prononcé. Un nose plus large peut être trouvé sur les planches pour débutants et les planches dédiées aux petites vagues car sa plus grande surface permet de glisser plus facilement. Plus de volume au nose signifie généralement une plus grande stabilité, mais avec le sacrifice d'un peu moins de maniabilité.

Voici plus d'informations sur notre article Tails, Rails et Noses | Les différents shapes expliqués

Stringer :

Il s'agit en général de cette latte de bois que vous voyez au milieu de votre planche de surf. Le stringer fournit de la résistance et contrôle le "flex" de votre planche. Souvent, la latte est faite de bois de balsa, mais d'autres bois et matériaux plus résistants peuvent être utilisés.

Certaines planches, généralement pour les vagues plus grosses, sont équipées de plusieurs stringers, pour plus de solidité.

Les nouvelles technologies EPS de planches de surf comme Torq Tec, n'ont pas de latte en bois et reposent plutôt sur la résistance et la flexibilité des matériaux avec lesquels elles sont construites.

D'autres conceptions de stringer sont désormais utilisées. Par exemple, le stringer parabolique, qui ne comporte pas de stringer au centre de la planche, mais plutôt deux stringers sur les rails, afin de créer une vivacité et un flex uniques.

Wide point :

 

Le wide point, maître bau en français, est le point le plus large sur une planche de surf, ce dernier n'est pas toujours situé au centre. La zone du wide point varie selon les modèles de planches. Les wide point situés à l'avant du milieu de planche facilitent la rame et convient généralement aux surfeurs qui ont un appui avant très fort. À l'inverse, un wide point reculé convient mieux aux surfeurs ayant un appui arrière prononcé. Généralement, plus la planche est large, plus elle est stable et plus elle est adaptée aux petites vagues et vice versa.

Pour trouver le point le plus large sur une planche de surf, prenez simplement une règle et faites la glisser perpendiculairement à la latte jusqu'à ce que vous trouviez la zone de la planche qui a la plus grande largeur.

Épaisseur :

L'épaisseur est une caractéristique très importante que tout le monde, du surfeur débutant au surfeur confirmé, doit connaître. Il déterminera comment les autres caractéristiques de votre planche fonctionneront. Plus la planche est épaisse, plus elle sera stable et flottante, c'est évidemment important pour un débutant. Mais attention, l'épaisseur d'une planche peut varier selon la zone de cette planche (nose, milieu, tail, latte, rails), il faut donc étudier l'épaisseur dans son ensemble.

L'épaisseur est mesurée à l'endroit le plus épais de la planche. Une planche épaisse au centre peut avoir des rails très épais comme des rails plus fins, selon le shape de la planche.

Le glaçage :

Le glaçage de votre planche de surf est constitué de tissu en fibre de verre et de résine. Cette combinaison de matériaux appliqué sur le pain de mousse est utilisée pour renforcer votre planche de surf. Sur un shortboard en polyuréthane, l'épaisseur de tissu généralement utilisé est un combo de 2 x 4 onces sur le pont et de 4 onces en dessous. Les longboards sont plus lourds ; généralement avec des ponts de 4 et 6 onces et un dessous de 6 onces.

Il existe deux types de fibre de verre largement utilisés pour la planche de surf traditionnelle en polyuréthane. Le tissu « E » est le plus couramment utilisé des deux. Le verre « S » est plus solide mais plus cher, uniquement disponible sur demande de planche sur mesure.

Pain de mousse :

Polyuréthane (PU), le type de pain de mousse le plus répandu dans l'industrie des planches de surf. En raison du poids et de la densité de la mousse, les planches PU pénètrent plus profondément dans l'eau, aidant votre rail à bien mordre, ce qui vous donne une belle sensation de « découpage » lors de vos turns sur la face des vagues. Les planches en PU sont un peu plus lourdes, ce qui aide également à mieux gérer les conditions agitées et sont moins enclins à rebondir dans les clapots. La pénétration dans l'eau offre également des avantages dans les tubes, en ayant plus de tenue dans les vagues creuses.


Le polystyrène expansé (EPS), existe depuis les années 50. De nos jours, L'EPS est devenu une option populaire pour de nombreuses marques et pour un certain nombre de bonnes raisons. L'une des différences les plus notables entre EPS et PU, c'est le poids. La mousse EPS est beaucoup plus légère que le PU, ce qui en fait une excellente option pour les surfeurs qui cherchent de la réactivité. Les planches plus légères sont plus faciles à tourner rapidement, cette sensibilité supplémentaire est idéale pour un surf progressif dans des vagues qui nécessitent des enchaînements rapides de manœuvres. L'EPS offre une meilleure sensation de flottaison, comme si la planche restait constamment au-dessus de l'eau. Cela peut être bénéfique pour rapidement prendre de la vitesse. Cela facilite également la glisse sur des sections plates. La combinaison de ces facteurs en a fait une excellente option pour les planches de petites vagues.

Voici plus d'informations sur notre article dédié au choix entre PU et EPS.

Rails :

Il existe deux types de rails : les rails 50/50 (utilisés sur les planches retro, très souvent sur les longboards) et les rails avec un edge, que l'on peut trouver sur presque toutes les planches de surf modernes.
Un rail 50/50 est shapé de façon à ce que le sommet, ou le milieu, de la courbe se trouve au milieu du rail. Ce type de rail n'a pas d'arête en sur le bas du rail, l'eau peut donc s'écouler plus librement lorsque vous glissez sur la face de la vague. Ce manque d'arête rend la planche beaucoup plus difficile à manœuvrer.
Un rail avec une arête est probablement ce que vous avez l'habitude de voir sur les shortboards, car c'est le choix populaire sur la plupart des planches de surf aujourd'hui. Cela commence par un rail 50/50 à partir du nose, puis aux trois quarts environ jusqu'au tail, une arête est ajoutée sur le bas du rail. Ce type de rails offre de la performance et permet de tailler des courbes avec beaucoup de contrôle et de puissance.

Voici plus d'informations sur notre article Tails, Rails et Noses | Les différents shapes expliqués

Rocker :

Décrit la courbe globale de la planche, du nose au tail. L'augmentation du rocker du nose est généralement attribuée aux planches conçues pour le surf de vagues puissantes. Un rocker plus prononcé au nose permet à votre planche de ne pas planter dans les vagues creuses. Un rocker important au tail permet d'avoir une très bonne maniabilité en offrant la possibilité de réaliser des virages radicaux. De manière générale, un rocker léger permet d'avoir une très bonne vitesse à la rame et convient aux vagues molles. Plus de rocker conviendra aux surfeurs intermédiaires et expérimentés qui cherchent à surfer les sections critiques de la vague et cherchent à avoir de la radicalité dans son surf.

Dérives :

Single - Une planche qui a une seule grande dérive, qui est généralement conçue pour des longues vagues à surfer avec de grandes courbes.
Twin- Une planche de surf avec deux dérives, positionnées près du rail, ce qui offre de la vitesse et des sensations de glisse uniques.

Thruster - Trois dérives pour plus un maximum de performance et de puissance.

Quad - Au lieu d'avoir une dérive au centre, il y a deux dérives positionnées de chaque côté du stringer, donnant à la planche beaucoup de vitesse sans sacrifier le contrôle.

Cinq dérives - Les planches équipées de cinq boîtiers d'ailerons offrent au surfeur la possibilité de surfer en thruster ou en quad.

Tails :


Comme pour les dérives, la conception du tail est très important sur une planche, il vient changer le comportement de celle-ci. Voici les formes de tails les plus connues.

- Square tail
- Swallow tail
- Squash tail
- Round tail
- Round pin tail
- Bat tail
- Diamond tail

Voici plus d'informations sur notre article Tails, Rails et Noses | Les différents shapes expliqués

commentaires

laisser un commentaire

Top