Our webstore uses cookies to offer a better user experience and we recommend you to accept their use to fully enjoy your navigation.

Tails, Rails et Noses | Les différents shapes expliqués

Posté par: Clément Le Ray Dans: Nos guides matériel surf Sur: Commentaire: 0 Frappé: 906

Comment le nose, les rails et le tail changent les performances de la planche.

De nombreux facteurs, y compris votre niveau de surf, aident à déterminer la performance d'une planche. Certains des facteurs les plus importants sont directement liés au shape de la planche. Le nose, les rails, tail et la manière dont ils se combinent, contribuent à créer une bonne planche.

Si individuellement, ces éléments vous donnent certaines informations, c'est la façon dont ils s'associent, qui va déterminer si la planche marche ou ne marche pas.

 

Le Nose

Le premier tiers de votre planche s'appelle le nose. Lorsque nous parlons de largeur de nose, nous prenons cette mesure à 12 pouces du bout de la planche.

La forme du nose est un élément-clé de la façon dont la planche se comporte à la rame et démarre dans les vagues. Plus la forme du nose est large ou arrondie, plus il flotte et par conséquent, plus l'avant de votre planche sera au-dessus de l'eau pendant la rame. Ceci est une conséquence de l'augmentation de la surface de glisse de votre nose.

Cette surface supplémentaire fonctionne très bien sur les planches "grovellers" de petites vagues, les hybrides, funboards et longboards. Elle vous facilite la prise de petites vagues et vous apporte de la stabilité.

À l'inverse, le nose de votre planche peut être pointu et plus étroit, ce que l'on trouve plus couramment sur les planches "haute performance".

Même si un nose étroit ne vous aidera pas autant à la rame (sauf lors d'un late drop), il vous aidera à performer. Avec un nose plus pointu, vous obtiendrez plus de courbe dans la ligne de rail globale de votre planche, ce qui vous aidera à surfer les parties creuses et puissantes des vagues sans que le nose plante en bas de vague.

Le canard est également plus facile à réaliser avec un nose plus pointu en raison du volume réduit.

 

Les Rails

Vos rails vont également jouer un rôle important dans la façon dont votre planche va se surfer.

Parce que les rails vont du nose au tail, ils vont demander beaucoup d'attention au shaper.

Il existe de nombreux termes de descriptifs pour les rails, ainsi qu'un nombre illimité de façon de les mélanger.

Plus simplement, chaque planche aura soit un rail "soft", soit un rail "hard". Ils peuvent aussi être pleins ou pincés.

Cela signifie que vous pouvez vous retrouver avec un rail "soft plein", "soft pincé", "hard plein" ou "hard pincé". 

En règle générale, les rails "soft" obtiendront de meilleures performances dans les petites conditions molles, sur des longboards, funboards et grovellers. Ils sont en général plus ronds et pleins.

Les rails "hard", que l'on trouve plus souvent sur les planches plus performantes, ont une arête plus prononcée proche du dessous de la planche.

Cela aide le rail à morde dans la face de la vague et vous permet de mieux contrôler votre planche dans des sections puissantes, cela vous offre également plus de maniabilité.

 

Rails "hard" vs Rails "soft"

Que vous ayez un rail "hard" ou un rail "soft", plus le rail est plein, plus vous aurez de la flottabilité, ce qui joue un rôle sur le drive et la relance de votre planche, ainsi que sur sa stabilité et sa vitesse à la rame.

Avec un rail plus couché, vous pourrez plus facilement le mettre dans l'eau, ce qui vous plus de performance dans un surf sur le rail. Cependant vous aurez probablement moins de relance à la fin des turns.

Les rails couchés sont généralement moins tolérants, en particulier lorsque ces derniers mordent accidentellement dans la face de la vague.

Le shape de votre rail aura un impact important. Celui-ci peut varier d'une planche à l'autre, les shapes utilisées généralement sont : 50/50, 60/40 et 80/20. Cela permet de savoir ou se situe l'arrête du rail.

Un rail 50/50 est souvent utilisé pour des rails "soft" de longboards.

L'arête d'un rail 60/40 va être plus bas que le centre de la ligne du rail. Il se trouve aussi bien sur des rails "soft" que sur des rails "hard". C'est un rail très utilisé sur les planches grovellers, fishs et funboards. Ils vous offrent un bon compromis entre stabilité et maniabilité.

Le rail 80/20 a une arête encore plus basse. Ils se trouvent généralement sur des planches hautes performances avec des rails "hard" au niveau du tail de la planche. Ils sont conçus pour faciliter les manoeuvres et le surf sur le rail.

Ils existent de nombreux types de rails, ce qui change les performances d'une planche. Les rails présentés précédemment sont les plus populaires, mais ils existent de nombreuses autres variations et combinaisons possibles sur toute la longueur de la planche. Le shaper doit tenir compte de la longueur totale du rail, pour avoir une combinaison parfaite.

Avec une ligne de rail plus longue et plus tendue, vous obtiendrez plus de vitesse dans des courbes tendues, alors qu'avec une ligne de rail plus courbée, vous augmenterez la maniabilité.

C'est le bon équilibre de tous ces facteurs qui fait du shape des rails un des éléments les plus cruciaux du shape de la planche.

 

Le Tail

Concluons cet article sur le tail de votre planche.

Comme pour tout le reste, la taille, la forme et le volume offrent des combinaisons infinies. Voici une présentation des tails les plus courants.

 

 

Les tails plus larges offrent plus de stabilité et de flottabilité, ils vous donneront une surface de glisse plus importante. Les tails plus étroits vont vous faciliter la transition d'un rail à l'autre, et vous offrirons plus de contrôle dans les sections creuses.

Un tail arrondi vous aidera à mieux contrôler votre planche. Un tail avec plus d'angle vous offrira plus de relâchement et de vivacité. Un round tail est préférable dans des vagues plus grosses, qui ouvrent et qui se surfent avec des carves.

Dans des vagues plus courtes, un tail avec des angles vous aidera dans vos manoeuvres.

Il existe environ 5 à 6 familles de tails, avec une quantité illimitée de variations.

 

Les principaux types de tails sont le squash tail, le square tail, le pin tail, le round tail, le swallow tail et le tail asymétrique.

Le squash tail est le plus commun sur les planches de surf. Avec une forme carrée et des coins arrondis, il offre la vivacité d'un square tail avec plus de contrôle. Il a une largeur supplémentaire qui aide dans les sections molles.

Un square tail est semblable dans le principe, mais à des angles plus marqués ce qui vous donne plus de pivot dans vos turns. Il est idéal pour surfer verticalement dans les petites conditions.

Le square tail est de moins en moins populaire, car le squash offre les mêmes sensations avec d'autres avantages.

Pour les vagues plus grosses avec du mur, le round tail est une excellente option. Avec sa courbe continue, il vous aide à garder du contrôle dans les vagues puissantes. Idéal pour les carves, sa largeur vous offre du confort dans les sections moins puissantes.

Le pin tail est le tail utilisé pour les shortboards step up et les guns, avec lesquels vous vous retrouvez dans des vagues très creuses ou très grosses. Avec moins de capacité dans les virages, ces planches vous permettent de surfer avec contrôle des vagues plus grosses et plus creuses.

En vous offrant un tail plus large et donc plus de surface de glisse, le swallow tail est la meilleure option pour les petites vagues. Il peut également vous offrir de l'accroche dans les sections creuses (a l'image du pin tail), et une capacité à carver sur le rail. Cependant le passage d'un rail à l'autre et plus difficile.

Pour finir, le tail asymétrique. Il s'agit d'un tail différent d'un côté à l'autre. L'idée est de vous donner des performances différentes backside et frontside. Cela a du sens, car vous ne surfez pas forcement de la même manière sur les droites et les gauches.

 

Pour conclure

Fondamentalement, toutes ces caractéristiques sont interdépendantes lorsqu'il s'agit de shaper une planche.

Chaque planche est un mélange de toutes ces facteurs, et il y a énormément de combinaison à essayer. L'équilibre et l'interaction entre ces options vont déterminer le comportement de votre planche.

Bien que certaines options soient courantes, ce sont les expérimentations dans l'association qui apportent de nouveaux shapes et rendent le surf amusant.

Jetez un coup d'oeil à nos fiches produits ou utilisez notre questionnaire LAB SELECT pour trouver la combinaison qui vous convient.

commentaires

laisser un commentaire

Top